Qu'est ce qu'un Mobile reconditionné ? vous saurez tout en lisant cela

Qu'est ce qu'un Mobile reconditionné ? vous saurez tout en lisant cela

Qu'est ce qu'un mobile reconditionné ?

H3 – Le mobile

Avant de parler du mobile reconditionné, il nous faut parler du mobile. Un téléphone portable, encore appelée mobile ou téléphone cellulaire (Natel en suisse, GSM en Belgique), est un appareil qui permet de communiquer sans être relié par un câble à un central téléphonique. Il s’agit d’un petit appareil électronique, qui transmet des sons, grâce à des ondes électromagnétiques captées et transmises par des antennes relais. Il est possible de communiquer de n’importe quel lieu à n’importe quel moment, c’est la « magie » du portable.

L’appareil comprend un boîtier en plastique, un écran sur lequel peuvent s’afficher des informations (date, heure, menu, numéro appelé, noms…), un clavier numérique apparent ou des touches tactiles et selon les modèles, d’un clapet coulissant ou à rabat. Les matériaux qui le composent sont très légers, l’appareil le plus léger pèse à peine plus de 60 grammes. Pour qu’il puisse fonctionner, il est indispensable d’être lié à un fournisseur d’accès téléphonique.

 

De nombreux accessoires peuvent équiper le téléphone portable : housse, coque interchangeable, cordon décoratif, oreillettes ou kit mains-libres… Pour la sécurité du mobile, les spécialistes ont mis en place deux codes. Le code PIN qui est un code à huit chiffres, permet au propriétaire d’être la seule personne à accéder à son portable. Le code IMEI (International Mobile Equipement Identity) est le numéro d’identité du téléphone, qui bloque l’utilisation de celui-ci, en cas de perte ou de vol.

 

Un répondeur, un répertoire, une horloge, plusieurs sonneries, une fonction réveil, une calculatrice, plusieurs jeux et la fonction SMS constituent le package de base, commun à tous les téléphones. Certains appareils ont plus de fonctionnalités (appareil photo, console de jeux, baladeur…). Désormais, il est même possible de regarder la télévision, de naviguer sur Internet, de payer avec le téléphone électronique, servir de modem à un ordinateur… Le smartphone, ou « téléphone intelligent », est doté de fonctions évoluées, notamment d’un assistant numérique personnel.

 

Cet appareil qu’est le téléphone portable, est devenu l’objet incontournable, dont il est difficile de se passer à l’heure actuelle. Des milliards de personnes en possèdent un, voire deux. Cette petite « merveille » de technologie est un véritable phénomène de société. Au 3e trimestre 2011, la France possédait un parc de téléphone mobile de 64,9 millions de téléphones

 

H3 - Le mobile reconditionné

Le mobile reconditionné est un téléphone portable qui peut encore fonctionner, mais qui n’est plus utilisé par son propriétaire, parce que jugé obsolète, fonctionnant mal, plus au goût du jour… Parfois même, peu après son acquisition, l’acheteur remet ou revend le téléphone au vendeur car l’appareil ne répond pas à ses attentes, ou bien un disfonctionnement quelconque s’est produit.

Une fois remis au vendeur, il est envoyé dans un centre de recyclage agréé. Un technicien contrôle le bon fonctionnement du téléphone et vérifie les accessoires qui l’accompagnent. Tous les problèmes détectés, vont, si possible, être solutionnés. Ensuite, le téléphone portable sera remis en état de marche, réinitialisé, réemballé et renvoyé sur le marché, avec les mêmes garanties qu’un produit neuf. Le prix du mobile sera réduit par rapport à son prix neuf.

Il s’agit donc de redonner une seconde vie à un appareil qui est encore fonctionnel, qui s’allume, s’éteint, possède tous ses éléments… L’appareil doit également être en bon état : écran, touches… Certaines pièces peuvent être changées. Cette opération de reconditionnement a pour but de favoriser le réemploi des produits, de préserver les ressources naturelles, de réduire le nombre de déchets, et donc de préserver l’environnement. Elle s’inscrit donc dans la logique du développement durable.

 

H2 - Historique

Le téléphone portable a révolutionné notre vie de tous les jours. Cet appareil est né de l’association de plusieurs technologies, datant des années 40. La création des cellules hexagonales, en 1947, a été décisive. Le chercheur américain Martin Cooper, fut le premier à passer un appel sur un téléphone cellulaire en 1973.

Mais ce n’est que vers 1983, qu’apparaissent les vrais téléphones portables, beaucoup plus légers et petits que leurs prédécesseurs. En France, le premier téléphone mobile apparaît dans les années 1990. Il utilise la norme GSM (Global System for Mobile Communications).

 

La nouvelle génération de portables, appelée 3G, comporte de nombreuses innovations : images, photographies, sons et vidéos, transfert de données (bluetooth), Internet (accès à Internet « haut débit » en 2003) et même la télévision. A cela s’ajoutent, depuis peu, la géo localisation, le paiement (porte-monnaie électronique), le lecteur MP3, la console de jeux, le système de guidage GPS

 

Le téléphone portable est donc devenu l’accessoire indispensable pour des milliards de personnes. La barre des 5 milliards d’abonnements a été franchie, c'est-à-dire près de 7 fois plus qu’il y a 10 ans. Le nombre d’abonnements concernant cette troisième génération de portables devrait atteindre 3, 4 milliards de consommateurs en 2015. L’appétence pour l’Internet mobile augmentant de façon rapide, une nouvelle génération de portables est en train de naître, il s’agit de la G4 (4e génération). Les premiers prototypes commencent à être présentés.

 

La réalité s’impose à nous inexorablement : le « boum » des téléphones portables mais aussi des déchets. Seul remède, le recyclage ! Il n’a débuté que très récemment. Une directive européenne datant de 2005, oblige les opérateurs à récupérer les portables obsolètes, ou hors d’usage, pour les recycler. C’est un problème préoccupant, car le nombre d’utilisateurs a augmenté de façon exponentielle ces dernières années. Ces appareils ayant une durée de vie de plus en plus courte, 18 mois en moyenne. Moins d’un téléphone sur dix est recyclé (sondage SOFRES de 2008). D’où l’urgence de développer les filières de reconditionnement de portables, pour disposer du mobile reconditionné.

 

Description : Les dangers du mobile reconditionné pour l’homme sont les ondes électromagnétiques et les bactéries. Dangers pour la planète : énergie, minerais rares, etc.

H1- Mobile reconditionné – Les dangers du mobile

H2- Les dangers pour l’homme

Le téléphone mobile, cette « petite merveille » serait selon certains un véritable danger pour les humains et la planète. Cet appareil d’apparence anodine, constitue un danger pour la santé des utilisateurs, de par son mode de fonctionnement. En effet, en cas de mauvaises manipulations, le portable présente des risques dus aux ondes électromagnétiques, risques qui peuvent être réduits ou évités, en prenant quelques précautions : toujours utiliser une oreillette filaire, éviter l’oreillette bluetooh greffée sur l’oreille, téléphoner moins de 6 minutes par appel, ne pas téléphoner en zone de mauvaise réception, dans les voitures, bus…

D’après de récentes études, l’utilisation normale de ce moyen de communication par un adulte ne présenterait aucun danger. Par contre, les femmes enceintes et les petits enfants doivent s’abstenir d’utiliser cet appareil, très dangereux pour le système nerveux des jeunes enfants et des fœtus. Suivant le décret du 8 octobre 2003, le DAS (débit d’absorption spécifique), mesure du niveau de radiofréquences des appareils, ne doit pas dépasser les 2watts par kilo.

 

De moindre importance, mais à ne pas négliger quand même, la présence de nombreuses bactéries sur notre portable, bactéries qui peuvent nuire à notre santé. Le portable est en effet un véritable nid à microbes, que l’on manipule très souvent. Il pourrait être vecteur de nombreuses infections, notamment les infections nosocomiales, tant redoutées par le milieu médical. Tout ceci ne remet cependant pas en cause son utilisation et l’intérêt du mobile reconditionné.

 

H2- Les dangers pour la planète

Le téléphone portable serait également dangereux pour l’avenir de notre planète. C’est un appareil très gourmand en énergie, en minerais rares et matériaux toxiques. A chaque étape de sa vie, depuis sa fabrication jusqu’à sa fin, le portable dégrade de façon inquiétante notre milieu environnant.

La première étape, celle de la fabrication est la plus impactante pour notre environnement. Les 500 à 1000 pièces métalliques et plastiques utilisées, proviennent de ressources naturelles, certaines étant non renouvelables : or, zinc, pétrole, nickel. Toutes ces matières premières proviennent de mines situées en Asie, Afrique, Amérique du Sud… Les ouvriers qui pratiquent l’extraction de ces métaux travaillent dans des conditions très difficiles et très pénibles.

 

Toutes les opérations qui suivent : transport, traitement et transport des minerais… consomment beaucoup d’énergie. La pollution produite par les usines est très importante (pollution de l’eau, du sol). En outre, les déchets produits et les émissions de CO2 accentuent l’effet de serre et la diminution de la couche d’ozone. Lorsqu’il est utilisé, le portable consomme de l’énergie car il faut recharger la batterie. Et pour fabriquer de l’électricité, il faut du pétrole, du charbon, de l’uranium, énergies non renouvelables. L’énergie électrique est précieuse, économisons-la.

 

Enfin, lorsque le portable arrive en « fin de vie » ou fin d’utilisation, les dégâts peuvent être très importants. Même s’il contient 63 % de matières plastiques recyclables, le jeter dans une poubelle ou dans la nature est très dangereux pour la nature et les hommes ! Les matériaux qu’il contient, sont extrêmement polluants et très toxiques : le plomb, le mercure, le nickel, le chrome, le cadmium, l’arsenic, le coltan… L’utilisation des métaux précieux comme l’argent, le cuivre, l’or épuise nos réserves naturelles, d’où la nécessité absolue de les récupérer, de les recycler ou d’en faire un mobile reconditionné.

H1 – Mobile reconditionné – Collecte, reconditionnement et recyclage

H2 - La collecte

Elle a été rendue obligatoire le 13 août 2005. D’après l’AFOM (association française des opérateurs de téléphonie mobile), 2000 points de collecte sont à la disposition des usagers.

Les téléphones mobiles peuvent être, soit déposés dans les boutiques de téléphonie mobile, soit dans les supermarchés ou autres lieux de collecte dédiés à cet effet.

 

Des sociétés de recyclage ainsi que des sites Internet se sont également spécialisés dans la collecte des appareils. Les mobiles peuvent également être envoyés par la poste, ou bien acheminés, par l’intermédiaire de relais, à des centres de traitement ou sociétés agrées de recyclage. Le rachat des portables par certaines sociétés est devenu une tendance qui s'accentue et qui incite le consommateur à mixer l'ecologie et l'economie !

 

Enfin, les portables peuvent aussi, tout simplement, être remis à des associations ou des entreprises d’économie solidaire, spécialisées dans la récupération et la réutilisation de ce type de matériel. Ces réseaux, tels Emmaüs, Envie… les revendent ensuite ou les donnent aux plus démunis, c’est tout l’intérêt du mobile reconditionné.

 

Plus de 1 200 000 téléphones ont été collectés en 2010. Malgré les campagnes lancées par certains opérateurs, il reste beaucoup à faire car chaque année 24 millions de mobiles neufs sont vendus et 130 millions dorment dans les tiroirs des français , et notamment une sensibilisation en amont, de manière active. Il en va de l’avenir de notre planète.

Au niveau planetaire il se vend plus de 900 millions de mobiles neufs par an !

 

H2 – Le reconditionnement

Le téléphone portable, à son arrivée dans un centre de recyclage agréé, est examiné attentivement. S’il peut encore fonctionner et nécessite peu de réparations, il sera remis en état de marche. Reconditionné, il sera proposé aux associations solidaires ou revendu d’occasion dans certains pays en voie de développement. Les populations défavorisées auront ainsi accès à la téléphonie mobile.

Il faut, pour cela, déterminer si le téléphone mobile est encore fonctionnel. Le premier geste du technicien est de voir si l’écran s’allume et s’éteint, et s’il est possible de rentrer dans les menus. Il vérifiera ensuite si l’appareil permet de recevoir et d’envoyer des appels. Au cas où une carte SIM serait présente, elle sera systématiquement détruite. La batterie sera également testée. L’écran, le clavier ainsi que la coque (légèrement bosselée, rayée)… pourront être réparés, sinon ils seront changés grâce aux pièces de récupérées sur d’autres téléphones.

 

Un tri sera ensuite effectué, par marque, modèle, type, avant que l’appareil ne soit dispatché chez les marchands et revendeurs. Ce commerce qui va se développer de plus en plus, se présente comme une alternative abordable, par rapport au marché des portables neufs. La remise à un nouvel utilisateur c’est la récompense du circuit du mobile reconditionné.

 

H2 - Le recyclage

Les portables qui ne sont pas récupérables, car non fonctionnels ou trop endommagés, sont recyclés d’une autre manière, par d’autres procédés. Ils sont confiés à des spécialistes du recyclage qui vont les examiner, les décortiquer, afin d’extraire les composants qui sont récupérables : puces, circuits imprimés, batterie, clavier, antenne intérieure, duplexeur…

Un mobile est composé en majorité de plastique, 45 %, de cuivre, 20 %, de métaux (aluminium, or, nickel, zinc fer, lithium…), 20 %, de céramique, 10 %, et enfin de matériaux non métalliques, 5 %. Les pièces encore utilisables seront revendues et serviront de pièces d’échange. Les composants restant seront dirigés vers une structure de retraitement des métaux…Différents procédés permettront de les isoler et de les vérifier, avant qu’ils ne soient reconditionnés pour être revendus.

Les « restes « du téléphone seront envoyés dans un centre d’incinération. Ils seront brûlés pour produire de l’énergie. Au final, moins de 1% du volume collecté sera éliminé vers les décharges. Lorsque que la solution mobile reconditionné, n’est pas possible, le recyclage des téléphones portables, reste intéressant à tous points de vue.

 

H1 – Mobile reconditionné – Les acteurs

H2 – Les pouvoirs publics

Les pouvoirs publics doivent promouvoir des campagnes de sensibilisation et aider au financement des filières de recyclage. Ils doivent veiller à ce que les engagements pris soient respectés. Une directive européenne du 13 août 2005, impose à tous les Etats membres de collecter 4 kg de DEEE par habitant et par an (déchets d’équipements électriques et électroniques).

Les administrations publiques doivent donc favoriser tout ce qui concerne le mobile reconditionné et le recyclage des téléphones mobiles. C’est un point essentiel, qui se heurte actuellement aux moyens limités des états, au plan financier. Seule la pression des citoyens peut les y contraindre.

 

H2 – Les fabricants et les distributeurs

Le fabricant est obligé de prendre en charge le financement de la fin de vie de l’appareil (collecte et recyclage). Un pictogramme spécifique, une poubelle barrée, doit être apposé sur les produits. Le nom du fabricant doit également y être inscrit. Les produits fabriqués doivent respecter des normes facilitant leur recyclage (éco conception), et privilégier des matériaux ou substances respectueuses de l’environnement. Des efforts ont été faits, et certains fabricants proposent même des téléphones écologiques : le Bamboo phone (téléphone biodégradable), le Chute (téléphone en bambou), le Remade (composé de matériaux recyclés)…

Le distributeur, quant à lui, a des obligations. Il doit reprendre le téléphone mobile usagé contre l’achat d’un neuf et informer le consommateur sur les filières DEE (collecte sélective). Une éco participation doit être affichée et facturée, de façon visible (participation au coût de collecte et recyclage du produit). La filière du mobile reconditionné, suppose donc une participation active des distributeurs.

 

H2 – Les consommateurs et le réseau associatif

Chaque consommateur doit être responsabilisé. Il doit prendre la mesure de son engagement vis à vis des générations futures. Des gestes éco citoyens tels que : débrancher le chargeur lorsque la charge est terminée, essayer de prolonger la durée de vie de son appareil, privilégier l’achat d’un mobile reconditionné, acheter un matériel neuf éco conçu, redonner ou déposer son téléphone dans un lieu approprié au recyclage, faire un don aux associations… sont indispensables.

Il est à noter que certaines associations ou réseaux, tels Emmaüs ou Envie recyclent les appareils téléphones portables, ce qui permet à des personnes en difficulté, de retravailler et donc de se réinsérer dans la vie active. Le recyclage œuvre donc également pour la solidarité et la préservation de notre environnement. Le mobile reconditionné ne présente donc que des avantages.

 

Droit d’auteur protégé par les articles L. 111-1 et L. 123-1, du code de la propriété intellectuelle.

 

Description : Les avantages du reconditionnement et du recyclage des téléphones mobiles sont d’ordre écologique, humain, planétaire (protéger l’environnement) et économique.

H1- Mobile reconditionné - Les avantages du reconditionnement et du recyclage

Les avantages du reconditionnement et du recyclage des téléphones mobiles sont nombreux ; ils sont d’ordre écologique, humain, planétaire et économique. Tous les partenaires, que ce soit les pouvoirs publics, les industriels, les opérateurs, et les consommateurs, doivent véritablement prendre conscience de l’ampleur du problème et œuvrer pour trouver des solutions. Il s’agit d’un véritable défi écologique. Il faut agir avant qu’il ne soit trop tard !

N’oublions pas que le mobile reconditionné, permet d’être mis à la disposition de consommateurs, le prix du mobile reconditionné est son atout principal .Or, les mobiles sont devenus des outils indispensables dans la vie de tous les jours.

 

Le reconditionnement et le recyclage sont les seules alternatives à cette grave problématique qu’est la gestion de nos déchets. Eviter les risques de pollution, économiser et préserver les ressources naturelles, protéger notre environnement et notre santé sont les objectifs à atteindre. Le mobile reconditionné et le recyclage s’inscrivent dans la politique de développement durable. Chacun d’entre nous a évidemment son rôle à jouer, dans cette belle aventure.

 

Pour un achat mobile reconditionné, un achat mobiles reconditionnés, un achat téléphone mobile reconditionné, acheter mobile reconditionné, acheter mobiles reconditionnés, comparer mobile reconditionné, comparer mobiles reconditionnés, un mobile reconditionné apple, un mobile reconditionné blackberry, un mobile reconditionné comparatif, un mobile reconditionné htc, un mobile reconditionné Motorola ou un mobile reconditionné Nokia, c’est ici. Si vous voulez un mobile reconditionné pas cher, un mobile reconditionné samsung, un mobile reconditionné sony, un mobile reconditionné sony ericsson, un mobile reconditionné vodafone, des mobiles reconditionnés, des mobiles reconditionnés apple, des mobiles reconditionnés blackberry, des mobiles reconditionnés comparatif, des mobiles reconditionnés htc, des mobiles reconditionnés motorola ou des mobiles reconditionnés nokia c’est bien là. Si vous souhaitez des mobiles reconditionnés pas cher, des mobiles reconditionnés samsung, des mobiles reconditionnés sony, des mobiles reconditionnés sony ericsson, un prix mobile reconditionné, des prix prix mobiles reconditionnés, un téléphone mobile reconditionné des téléphones mobiles reconditionnés, un téléphone reconditionné, des téléphones reconditionnés, un portable reconditionné, des portables reconditionnés, un galaxy reconditionné, un iphone reconditionné ou un htc reconditionné, vous êtes au bon endroit. Comparecycle, c’est du sérieux !