Le Blog dédié aux nouvelles technologies et bonnes affaires !


La force d'Apple serait aussi liée à la faiblesse de ses concurrents

La force d'Apple serait aussi liée à la faiblesse de ses concurrents

Benoit Felten a publié une très intéressante tribune sur ZDNet sur la manière dont Apple vend des ordinateurs par rapport à ses concurrents du monde PC. Elle est d'autant plus intéressante qu'il est utilisateur de PC et pas fan de Mac, tout en restant très objectif. Cela lui permet de voir des choses qui sont pour nous trop évidentes afin qu'on les remarque encore ou impossibles à voir pour d'autres, qui dans l'autre sens critiquent Apple sans chercher à aller plus loin.
Il raconte donc dans cet article sa quête d'un nouvel ordinateur. Il a été chez Dell, Lenovo et HP puis sur l'Apple Store. En voici un passage qui résume assez bien les choses même si nous vous invitons à en lire l'intégralité:

Et là, c'est la fin des haricots. Aucune des trois sociétés ne me propose ce que je veux, aucune ne m'inspire franchement confiance avec cette combinaison d'offre pléthorique mais illisible et de marketing à la noix.

A titre de curiosité, je vais voir chez Apple. Je clique sur Mac, il y a quatre modèles en fonction de la vitesse du processeur et de la taille de l'écran. Je prends un écran 21 pouces, j'upgrade le processeur en i7 et la RAM à 16Go, je rajoute un disque fusion (hybride SATA et SSD) et un plan de protection de 3 ans. J'en ai pour 2277.99€ écran et logiciels compris (il faut compter environ 350€ de plus chez Dell pour comparer des choses comparables). Ça m'a pris exactement 3 minutes.

Tout est dit ou presque. Apple ne vend pas des spécifications précises et poussées, mais juste des Mac. Remarquez, c'est aussi un reproche que l'on peut leur faire. Apple ne cherche pas à vendre ce dont vous avez besoin, mais ce qu'ils ont décidé de vous deviez acheter pour avoir un Mac.

Et là, c'est la fin des haricots. Aucune des trois sociétés ne me propose ce que je veux, aucune ne m'inspire franchement confiance avec cette combinaison d'offre pléthorique mais illisible et de marketing à la noix.

http://www.zdnet.fr/actualites/le-plus-grand-succes-d-apple-c-est-le-marketing-lamentable-de-ses-concurrents-39795845.htm