Apple va étendre son parc photovoltaïque

Apple va étendre son parc photovoltaïque

 

Lorsqu'elle a choisi la Caroline du Nord pour installer son énorme datacenter, elle s'était attiré les critiques de certaines organisations écologistes, la Caroline du Nord étant un état tirant le gros de son électricité de centrales à charbon, qui sont la catégorie de centrale les plus polluantes parmi les centrales thermiques à flamme.

Depuis, les choses ont bien changé, et Apple a investi dans les énergies renouvelables. Après avoir construit un premier champ photovoltaïque, dont la capacité de production annuelle est évaluée à 42 TWh, Apple vient de faire l'acquisition d'un nouveau terrain à proximité de son datacenter, pour y installer un second parc photovoltaïque, lui aussi évalué à 42 TWh.

Avec la pile à combustible en cours d'installation, la capacité de production totale sans production directe de polluants ou de CO2 devrait dépasser les 120 TWh, si la météo ne vient pas contrecarrer les plans d'Apple. De quoi assurer 60% des besoins du datacenter, les 40% restant étant fournis par les centrales hydroélectriques de Duke Energy, la compagnie d'électricité locale, qui dispose de plusieurs aménagement sur la rivière Catawba, à quelques kilomètres au nord du datacenter d'Apple. On pourra donc considérer que l'alimentation 100% renouvelable n'est pas réellement réalisée (Duke Energy tire le gros de son énergie de centrales à charbon, donc même si l'électricité fournie à Apple est "certifiée" d'origine hydraulique, en réalité c'est tout le mix énergétique de Duke qu'il faut considérer), mais les 60% sont déjà un bon début, de nombreux datacenters étant bien en dessous de ça.